Churchill War Room, Westminster

On a rainy Sunday (no, it’s not an usual Sunday in London), visiting the Churchill war rooms is always a good idea. Beside the 10 Downing Street, you will find a bunker entrance housing the secret WW2 bunker (from where Churchill led the country from 1939 to 1945) and the Churchill museum. Open to the public only in 1984 by Margaret Tatcher (a great admirer of the former Prime Minister), this historic underground had been closed at the end of the WW2. After a lot of rebuilding, everyone can now discover what was the day-to-day organisation of the war cabinet. Protected from the bombs, you will pass along the map room (to follow the enemy and allies attacks), the radio room to broadcast the famous Churchill’s speech, a machine room to ensure a comprehensive autonomy to the buildings, and the bedrooms of the closest colleagues. The Churchill museum has been built in an addition to the underground. A fascinating testimonial of the Great Man through the letters from Clementine (his wife) and his friends, his exchanges with Roosevelt, his views on the “Cold War”, a chronological approach from his childhood to his first steps in Politics, you will learn everything on this brilliant speaker, intellectual, impatient and choleric man who also got a Nobel Prize in Literature in 1971 and who painted figurative artworks. Please allow 2 hours at least to get the most of the visit (an audioguide is included in the tour). A bit expensive (£17) but it is definitely worth it.

Churchill War Rooms3

Par un dimanche gris et/ou pluvieux (non ce n’est pas un pléonasme à Londres, nous avons nous aussi quelques rayons de soleil !), une visite au Churchill War Rooms est toute indiquée. Juste à côté du 10 Downing Street, dans le quartier du Whitehall de Westminster, c’est ici que Churchill et son cabinet ont élu domicile entre 1939 et 1945 pour coordonner et diriger les frappes alliées à l’abri des bombardements. Ouvert au public seulement en 1984 par Margaret Tatcher, dont on connaît l’admiration pour Churchill, puis agrandi en 2005 après d’importants travaux de rénovation pour donner aussi accès aux lits de camps et bureaux privés du premier ministre et de ses proches, vous trouverez ici un musée dédié au grand homme ainsi que les salles souterraines aménagées pour abriter le cabinet de guerre, les chambres, la salle des cartes, etc…une mini ville souterraine dans la ville. On vous conseille d’avoir au moins 2H devant vous tant la visite est riche et passionnante. Un audio-guide est inclus dans le prix de la visite (disponible aussi en français) pour en profiter pleinement.

Le Musée Churchill

Pour y accéder, vous descendrez et traverserez d’abord les salles de cartes et de gouvernance où se prenaient les décisions stratégiques lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Churchill War Rooms10

Déjà plongé dans l’ambiance, après être entré par l’étroit bunker dont l’extérieur a été refait en 2012 par les architectes Clash (ça ne s’invente pas), vous accéderez au musée Churchill. Ici, vous retracerez la vie du grand homme en 5 étapes. Vous commencerez par l’année 1940 alors qu’il est élu premier ministre à l’aube de ses 66 ans.

Churchill War Rooms6

La première partie est consacrée à la période de guerre, à la constitution de son cabinet. Au-delà des grandes manoeuvres officielles, vous découvrez aussi des témoignages plus intimes. Ceux de ses collaborateurs le décrivant comme un homme irascible, exigeant, bourreau de travail dormant à peine mais que tous admiraient. Des correspondances  avec sa femme Clémentine, témoignage du rôle de conseil qu’elle jouait et le profond respect entre les deux époux. Des photos des enfants ayant pour la plupart rejoints l’armée, une fois adultes. Vous retracez aussi sa journée type dans ce cabinet souterrain. La seconde partie s’étend de la fin de la guerre à la fin de sa vie. Après avoir perdu les élections, Churchill est réélu à 76 ans en 1951. Vous découvrez alors ses mises en garde contre la Russie, ses mémoires et sa grande histoire de l’Angleterre. Il obtiendra le Prix Nobel de Littérature en 1953. De la troisième à la cinquième partie c’est un retour en arrière au cours duquel vous suivrez Churchill, enfant solitaire, né d’une mère américaine (il gardera toujours de très forts liens avec ce pays et notamment des liens étroits avec le président Roosevelt) et d’un père aristocrate britannique déjà politicien. Puis vous suivrez Churchill jeune homme écrivant des chroniques de guerre et devenu célèbre après le récit de son évasion d’une prison d’Afrique du Sud. S’intéressant très tôt à la politique, issu par ses origines d’un milieu conservateur, il commencera pourtant sa carrière au parlement au sein du parti libéral avant de revenir au parti qui l’a vu naître. Brillant orateur, écrivain hors pair, doté d’un ego hors norme (évidemment), vous découvrirez aussi Sir Winston au sein de sa maison de campagne en peintre figuratif. Un refuge artistique entre deux défaites politiques.

Churchill War Rooms5

Le cabinet de Guerre

Après ce musée, vous reprendrez le fil de votre visite. Partout, les horloges indiquent 4h58, heure à laquelle le cabinet s’est réuni ici la première fois le 15 octobre 1940. Avec ce goût de  la reconstitution chère aux anglais, vous découvrirez les cartes épinglées sur lesquelles les convois sont désignés, des généraux discutant du prochain plan d’attaque, le bureau des secrétaires, un homme enregistrant une émission de radio. Car oui, ce sont des dizaines de salles qui sont cachées ici à l’abri des bombes de l’époque. Salle des machines pour être en complète autonomie, salle de diffusion de radio pour pouvoir envoyer directement les derniers communiqués à la BBC (vous écouterez au passage un des discours de Churchill), réseau de tuyaux pour échanger les messages clés, chambres et lits de camps, bureaux des secrétaires…un seul mot d’ordre “be quiet”, Churchill détestant le bruit.

Vous déambulerez dans ces couloirs étroits et revivrez (un peu) l’ambiance de l’époque. Une visite passionnante et atypique qui vous permet de mieux comprendre ce grand moment de l’histoire militaire et politique de la péninsule.

Churchill War Rooms4

posted by Marine

2 thoughts on “Churchill War Room, Westminster

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s