The Japanese House at the Barbican

The Japanese House,Exhibition, Barbican Center

Until the 25th of June, the Barbican – this excellent cultural center- houses the exhibition: The Japanese house : Architecture and Life after 1945Do not miss this opportunity to better understand  the evolution of the lodging after the WW2 in a country devastated by the bombs and in which a large part of the population is homeless. Under the US occupation (1945-1952) the Japan is influenced by the Western culture, its magasines, cinema, etc…Nevertheless, building houses is re-building a nation and a so-called “tradition debate” took stage in the society. The new accommodations should be inspired by the Palace style with raised floors, airy and open spaces or by a rural come-back with earthen floors and large roofs? A new genre called “home drame” emerges until the 1950’s and considers every social change under a domestic perspective. You will discover the famous directors Azu and Naruse who testify of this intellectual current. From the 1960’s, the Japan know a new era of prosperity. But the growth of the economy creates overwhelmed and contaminated cities. More and more, the architects reject the urban life and think the house like a safe heaven. The Tea house, silent and independent small room, build outside the house become a must-have. You will end the exhibition by a more immersive approach, you will enter the gardens, the kitchens, the bathrooms of the Japanese houses where some shoes and food products seem to be given up, to help you to project yourself in this domestic life. Enjoy your travel in Japanese land!

Barbican, Architecture, London
Barbican, Architecture, London

Jusqu’au 25 juin, vous pouvez découvrir The Japanese house : Architecture and Life after 1945 au Barbican – cet excellent centre culturel dont je vous vantais déjà les mérites ici. Après un voyage au Japon en avril 2015, je ne manque plus une seule occasion d’en savoir plus sur ce pays qui m’a tant fascinée par son raffinement, son élégance et sa tradition, qui doit sans doute être pesante mais qui pour nous est aussi déroutante qu’admirable. Bref, quand le Japon est à portée de pas et se trouve au Barbican, je n’hésite pas ! Nous y sommes allées avec Charlotte en nocturne – quelle excellente idée que  celle de pouvoir y accéder  le jeudi et vendredi jusqu’à 21h. Vous déambulerez ici sur deux étages au milieu des reconstructions à taille (quasi) humaine de tea houses et  de maisons japonaises, tout en admirant une centaine de maquettes et dessins. Avec un peu de chance, vous assisterez même à la fin de la cérémonie du thé (18h30) mais ne vous inquiétez pas des animations sont prévues toutes les heures.

Tea Ceremony, The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
Tea Ceremony, The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London

Le chemin proposé ici est chronologique. En 1945, les conséquences de la seconde guerre mondiale et de ses bombardements ont laissé un pays exsangue et une importante population se retrouve sans toit. Reconstruire des logements – et par la même une nation – devient la priorité. A cette époque et jusqu’en 1952, le pays est toujours sous occupation américaine et cette influence occidentale modifie profondément les modes de vie.  Même s’il faut construire vite pour abriter le plus grand nombre de personnes possibles (d’où des espaces plus réduits), la question de la tradition est au coeur du débat urbain. Faut-il reconstruire des maisons en hauteur aux espaces ouverts – inspirées des palais de style Shinden-Zukuru – ou au contraire se re-plonger dans les racines rurales du pays – style Minka – avec des maisons de plain-pied aux colonnes solides et aux larges toits ?

Tea Ceremony, The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London

Jusqu’en 1950, l’importance du logement se traduit aussi par un nouveau courant de films, appelé “home drama” qui considère tous les changements sociaux depuis une perspective domestique. Des extraits des réalisateurs Ozu et Naruse sont projetés ici – Charlotte garde par ailleurs un souvenir passionnant de cette période lors de ses études de cinéma. Visages impassibles aux changements d’humeur imperceptibles, gestes qui se répètent, équilibre fragile entre les personnages, vous plongerez dans l’intimité de leurs maisons.

Photo 20-04-2017 18 42 08
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London

Durant les années 60, le pays connait une ère de prospérité économique et l’architecte Kazuo Shinohara déclare “a house is a work of art” et cherche par là à contrer le courant purement industriel et fonctionnaliste.

The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London

Dans les années 70, de nombreux architectes rejettent la ville – sa pollution, ses foules – profondément transformée par la croissance économique et industrielle rapide. Les maisons deviennent davantage des cocons, un lieu qui doit protéger de l’agressivité urbaine. Cela se traduit aussi par le besoin de réaffirmer l’importance des tea houses, petite construction séparée, mais à proximité du logement principal, difficile d’accès, presque cachée, qui est un lieu dédié à un moment de réflexion et de pause. Rien de mieux que traverser la réalisation de Terunobu Fujimori pour mieux comprendre cette atmosphère.

Tea house, The japanese House Exhibition, Barbican Center, London
Tea house, The japanese House Exhibition, Barbican Center, London

Vous achèverez la visite par une approche plus immersive, entrant dans des salons, salles de bain, cuisines, des espaces étroits dont les chaussures laissées à l’entrée ou quelques magazines et produits abandonnés vous permettront de vous projeter dans le quotidien urbain des japonais.

The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London
The Japanese House Exhibition, Barbican Center, London

Bon voyage en maisons nippones !

Posted by Marine with Charlotte’s pics

One thought on “The Japanese House at the Barbican

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s